Tendance Flamingo

Flamingo-CM au cœur de nombreux projets – M&O 2017

 

Vous n’avez certainement pas échappé à la déferlante Flamant Rose ! Tendance forte depuis quelques saisons, elle semblait atteindre son paroxysme cet été 17. Comme en témoigne notre récente visite au salon Maison et Objet (du 8 au 12 septembre à Paris), c’est loin d’être fini…
Flamingo addict, parfait, suivez-nous. Vous ne supportez plus de cette “Flamingomania”, ne partez pas. Aucun risque d’overdose ici car, même s’il paraît incontournable de lier mode et décoration à cet oiseau si séduisant, pour nous, il ne sera que prétexte à vous présenter notre approche du story-telling.

“Les histoires nous permettent de comprendre plus aisément le monde. Ce sont les seuls moyens dont nous disposons pour faire circuler les idées.

Les marketeurs n’ont pas inventé l’art de conter des histoires. Ils l‘ont seulement perfectionné”. *

Avant de vous perdre définitivement, je m’explique. Alors que nous présentons notre projet, on nous demande déjà : “lorsque le Flamant rose ne sera plus tendance, que ferez-vous, changerez-vous de nom ?”.

Flamingo is not dead

Si je me fie à ce qui se voit sur les points de vente et à ce que nous avons vu à M&O – c’est-à-dire une majorité d’exposants tous secteurs confondus- la Tendance Flamingo a encore de beaux jours devant elle.

Signe des temps, le Flamingo s’inscrit dans ces mouvements suivis par le plus grand nombre avec le retour des imprimés floraux et autres feuillages verts chlorophylle. Porté par la décoration, il envahit nos vestiaires et même nos moments de fêtes. Il semble tellement présent et pourtant (dixit certains exposants de M&O) loin de décliner. Certaines collections PE18 en témoignent. Ainsi, le sac Flamant rose de Mary Katranzou a animé la Fashion week de Londres.

Plutôt tentant – qu’il s’agisse de bouée colorée, sac, bougie, lampe, imprimé sur chemise ou maillot, pour les hommes, les femmes, les enfants, tasses à café, cartes postales, enseigne de restaurant…L’offre est pléthorique et tellement esthétique – enfin, la plupart du temps ! – . Très graphique, élancé et gracieux, l’oiseau donne beaucoup d’attrait à ces objets tintés d’évocation au soleil !
Plutôt plaisant – en effet qui ne souhaite prolonger l’été et voir la vie en rose. Une bonne dose de douceur grâce à ces tons de roses et de corail tellement lumineux pour affronter la rentrée en restant positif. Un vrai remède à court termes ! Et plus ?

Flamingo culture marque

Et Flamingo-CM dans cette Tendance Flamingo … je ne vous referai pas l’histoire déjà contée dans article “La genèse du blog Flamingo Culture Marque en 5 actes”. S’il est clair que nous avons, nous aussi, été séduites par le bel oiseau, Flamingo représente bien plus à nos yeux.
Osons quelques parallèles avec l’animal qui, les pieds sur terre quand il s’agit de s’alimenter prend ainsi de si belles couleurs. Que dire de la majesté de son envol quand, une fois bien nourri, il affronte d’autres défis !
Et ce tempo : en entendant le mot Flamingo, quel rythme, c’est bien la Flamme qui interpelle et donne le GO.
Car enfin, fortes de nos expériences notre objectif est bien de vous accompagner dans vos projets. Qu’il s’agisse d’un nouveau départ, l’étincelle, le GO ou de sortir de la grisaille pour enfin voir la vie en rose !

Oublions le flamant rose solaire en plastique, celui-là même dont les ailes bougent en grinçant ! Et, bien loin de cet objet au top du kitch ou du mauvais goût, célébrons la naissance de Flamingo culture marque : atelier marketing et communication.

Une marque- Une histoire

La vague peut passer… nos compétences, nos valeurs, notre enthousiasme resterons.
Tout ceci pour rappeler qu’un nom, qu’une marque ne doivent pas seulement coller à l’air du temps, ni se contenter d’afficher un beau discours. Pour grandir et devenir pérenne le projet de marque et ses valeurs doivent être partagés mais surtout incarnés. Nous en parlerons régulièrement car derrière les beaux succès se cachent généralement de belles histoires de femmes et d’hommes.

Pour illustrer ce propos, retour sur M&O. Ce salon riche en diversité de propositions, de nouveautés, d’innovations, nous a permis de sentir les tendances à suivre et celles à venir. Nous avons rencontré des créateurs de la région nantaise, parisienne, d’Italie et même d’Argentine, tous motivés et ravis d’échanger autour de leurs projets en devenir.
De jeunes mais belles histoires qui traduisent des valeurs, des univers qui transportent véritablement.

Promesse tenue

Pourtant, dans cet environnement professionnel et optimiste il est regrettable de constater que le sens de l’accueil n’est pas toujours de mise. C’est dommage car que retient-on d’un stand bien présenté qui propose des objets de belle facture mais où l’accueil est discutable ?
Une mauvaise impression !
Après la surprise – voire le désagrément – causée par le ton utilisé, on s’interroge naturellement sur la qualité du service et sur l’expérience client. Et, au sein même de l’entreprise, que dire du respect du travail de ceux qui ont créés et fabriqués ses objets ? Ne méritent-ils pas une vraie mise en valeur de leur savoir-faire ? Quid de l’esprit d’équipe, du message véhiculé, de la cohérence de marque ?

“ Il se trouve que mentir n’est plus rentable aujourd’hui. Pour la simple raison que si vous fabriquez une histoire qui ne tient pas la route, vous serez démasqué. Très vite ” .*

En l’occurrence, je tairai volontairement le nom de cette jeune marque qui n’a visiblement pas mesuré l’impact d’un discours dissonant qui peut occulter toutes les qualités de produits réussis.
Au-delà de la vitesse de diffusion de l’information, l’offre saturée par la mondialisation nous pousse à attendre bien plus que les qualités intrinsèques d’un produit qui ne représentent finalement plus que le “contrat de base”. Alors comment séduire et fidéliser ses clients si ce n’est par un service irréprochable, une différence, une personnalité, une sensation agréable, tous ces petits riens qui font que nous gardons une bonne impression de la Marque, de son univers.

Il en va de même pour les prestations de service qui se doivent de traduire ce qui est annoncé. Une marque ne peut être viable ni durer sans sincérité, respect et d’authenticité. Il s’agit bien là de la limite du story-telling.

Never Ending Story

Flamingo-CM, le début d’une histoire et de nouveaux projets

Vous l’avez compris, pour nous le flamant rose n’est pas qu’une tendance éphémère. Flamingo-CM est l’expression d’un projet réfléchi qui s’appuie sur des compétences solides et des personnalités motivées par les défis de notre temps.

Ce projet vous plait : alors suivez-nous car l’histoire ne fait que commencer !

* Seth Godin – Le story-telling en marketing – Maxima

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire